Karine Haudrechy a développé son agence paysagiste, appelée « Lampsane Paysage ». Elle a démarré son projet à la suite d’un test en couveuse d’entreprise.  

 

Dites-nous comment tout a commencé ?

Après 8 années de travail en agence de paysage, je cherchais à m’émanciper, à pouvoir concevoir en mon nom propre. En tant que jeune maman, je souhaitais également pouvoir être présente pour mes enfants tout en continuant à m’épanouir dans ce travail qui me passionne. Suite à un licenciement économique, j’ai décidé de lancer mon projet.

 

Dites-nous comment l’appui de BGE vous a aidé et comment votre projet de création vous a changé ? 

Je viens d’un milieu où l’entrepreneuriat est étranger, synonyme de risque. J’avais besoin de me former (à la comptabilité, la gestion,…), d’avoir des données concrètes pour me rassurer sur la faisabilité de mon entreprise avant de me lancer. 

Donner vie à mon projet m’a donné de l’assurance, un sentiment de liberté. Mes réussites, je les dois à mes efforts et si je fais encore des erreurs, je les assument complètement et je reprends pied aussitôt. Gérer son entreprise est une véritable locomotive ! 

 

Dites-nous comment vous voyez votre projet évoluer ?

J’aime l’aspect conception, réalisation et les possibilités de diversification que m’offrent mon nouveau statut. J’aimerais à plus ou moins long terme créer un lieu polyvalent : y installer mon atelier, recevoir le public, y organiser des événements, collaborer avec d’autres professionnels, exposer mes créations et organiser des formations. Un lieu atypique, réhabilité, chaleureux, ouvert sur la nature.