La couveuse d’entreprise confronte les futurs entrepreneurs à leur marché.

Ce jeudi 6 décembre à Noeux-les-Mines, BGE Hauts de France a célébré le 20ème anniversaire de la couveuse d’entreprise. Au cours de la soirée, la 9ème promotion du Certificat d’Aptitude à l’Entrepreneuriat a aussi été mise à l’honneur, parrainée par Gérard Delahaye, Vice –président de la Communauté d’Agglomération de Béthune Bruay Artois Lys Romane.

 Télécharger la Lettre BGE – spécial 20ème anniversaire de la couveuse d’entreprise

L’aventure de la création d’entreprise prend vie avec la couveuse. Grâce à un hébergement juridique, un coaching et des formations, l’entrepreneur teste son activité avant de créer.

La couveuse est une étape dans le parcours du créateur d’entreprise. Elle permet de faire un test en grandeur réelle. On y démarre son activité pour de vrai : se faire connaître, trouver des clients, produire, vendre, facturer… Au fil des mois, l’entreprise met en place sa routine commerciale, développe sa clientèle et son carnet de commandes. Elle prend ensuite son envol : c’est la sortie de couveuse et la création proprement dite.

Un accélérateur de succès

Le dispositif répond ainsi à l’un des besoins récurrents chez les entrepreneurs, celui de sécuriser leur décision avant de créer. “La préparation est un des facteurs clés de succès de l’entrepreneur, rappelle Caroline François, Directrice adjointe des territoires à BGE Hauts de France et en charge des couveuses. La couveuse permet de vérifier ses hypothèses, d’affûter ses arguments, de rencontrer ses clients, d’adapter son produit au besoin, de travailler ses qualités humaines et relationnelles (les softs skills). On avance progressivement, à la fois sur son projet et en terme de compétences. C’est un accélérateur de succès grâce au coaching et à une stratégie go-to-market.”

Créée en 1998 par BGE Hauts de France, la couveuse est à l’origine du Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise (CAPE) instauré par la loi pour l’initiative économique en 2003. En couveuse, l’entrepreneur bénéficie d’un coaching individualisé. Il se professionnalise grâce aux formations, y compris sur l’utilisation des outils numériques. L’animateur de la couveuse fournit des conseils, de la méthode et des outils qui ont fait leurs preuves. C’est aussi l’occasion de faire grandir son réseau – autre facteur clé de succès – en rejoignant la communauté d’entrepreneurs BGE Club.

Une opportunité pour innover

La couveuse d’entreprise est une innovation qui fête donc aujourd’hui ses 20 ans et qui témoigne d’une capacité à accompagner les mutations économiques et sociétales. A l’origine, elle s’est ainsi majoritairement adressée à des personnes éloignées de l’emploi et de la création d’entreprise. Plus récemment, le dispositif s’est révélé être une formidable opportunité pour les projets numériques, innovants ou à potentiel. Pour preuve, des liens avec les incubateurs se sont multipliés offrant aux entrepreneurs la bonne combinaison test produit / test marché.