Spécialiste de la relation équine, Isabelle Masclet crée Pause Cheval – Chuchoteur de Bien-être

Isabelle Masclet accompagne les personnes en situation d’handicap et en difficultés avec comme médiateur, le cheval.

1 / Dites-nous comment tout a commencé ?

En 2011, j’ai décidé de me former au métier d’équicienne en reconversion professionnelle. Issue du secteur de la Gestion des Ressources Humaines, j’avais ce besoin d’exercer un métier avec les chevaux qui correspond à mes valeurs tant humaines qu’équines. Ce n’est que quelques années plus tard, après la naissance de mon deuxième enfant, que j’ai décidé de tenter ma chance et de créer  au risque de le regretter. Ainsi, j’ai parlé de mon projet au Pôle Emploi qui m’a aiguillé vers la BGE de Béthune.  

2 / Dites-nous comment l’appui de BGE vous a aidé et comment votre projet de création vous a changé ?

L’appui de BGE m’a permis de démarrer et de lever les barrières que j’avais sur l’entreprenariat et aussi de bénéficier de formations qui m’ont permis par exemple de créer mon site internet. Pouvoir démarrer en couveuse est une réelle chance car je n’aurais pas osé me lancer sans ce dispositif. Les formations, le suivi, le coaching et les rencontres entre entrepreneurs organisées par BGE nous aident à construire notre réseau, à développer nos compétences de chef d’entreprise et nous booste quand cela est nécessaire.  

3 / Dites-nous comment vous voyez votre projet évoluer ?

La sortie de couveuse est pour février 2020, j’aimerai poursuivre mon activité  en collaboration avec des centres équestre et écuries privées. Je finalise actuellement un stage intitulé « ressenti corporel à cheval » que je souhaite dispenser dans les centres équestres de la région  Hauts de France et de la Belgique. D’autres sujets de stages sont en cours de création. A moyen terme, je voudrai acheter une écurie pour y développer mon activité à l’image de mes valeurs.

Site Internet : pausecheval-equicie