Tiphaine Dejonge teste Maalai avec la couveuse d’entreprise

Tiphaine Dejonge nous parle de MAALAI, son projet d’agence de service designer, spécialisée dans l’expérience utilisateur, la désirabilité, le design thinking et la créativité. Elle teste cette activité grâce à la couveuse d’enteprise.

  1. Dites-nous comment tout a commencé ?

    Le projet est né d’une prise de conscience : l’importance d’impliquer les utilisateurs finaux dans la conception de services. Dans une démarche de rencontres avec l’écosystème régional, mon chemin m’a conduit jusqu’à la BGE. A l’époque l’idée de créer était pour moi un mélange de peurs et d’envies.  Comme le souligne ma conseillère, je suis arrivée fermée et tendue à mes premiers rendez-vous, en trouvant des excuses pour ne pas démarrer la prospection…

  2. Dites-nous comment l’appui de BGE vous a aidé et comment votre projet de création vous a changé ?

    BGE m’a aidé à développer mon projet au niveau commercial, communication, comptable, … mais elle m’a surtout aidée à lever mes freins qui cachaient une peur de passer d’un projet théorique à l’action. La BGE m’a permis de prendre confiance en moi et en mon projet, à oser et à m’appuyer sur un réseau de partenaires pour développer et enrichir mon activité. L’accompagnement régulier de la BGE a été un levier de passage à l’action et de lancement de mon activité. Ce parcours a surtout été pour moi une belle expérience humaine et personnelle qui ne fait que commencer.

  3. Dites-nous comment vous voyez votre projet évoluer ?

    La structure juridique est lancée, le réseau se développe et je continue à prendre ma place dans l’écosystème régional. Les premiers projets réalisés m’ont permis d’affiner mon offre et de retravailler mon positionnement. Aujourd’hui, j’élargie mon activité en co-construisant de nouveaux services avec mes partenaires. J’ai des premiers appels entrants pour de nouveaux projets… Mon objectif : m’épanouir dans mon activité tout en étant rentable.

En savoir plus sur MAALAI