De nos jours, une entreprise qui souhaite se faire une place sur le marché ne peut plus se passer d’une bonne visibilité sur internet. Vous avez entendu parler du « click & collect » mais vous ne savez pas comment cela fonctionne ? Vous êtes motivé mais vous ne savez pas par quoi commencer ? Nous allons voir ensemble comment vendre sur internet.

Par où commencer ?

Etape 1 : mettez à jour vos informations pour assurer votre visibilité

1. Listez les différents sites sur lesquels vous êtes présent et assurez-vous que vos informations de contact (téléphone, email, réseaux sociaux…) sont à jour. Un client doit pouvoir facilement vous contacter.

Petite astuce toute simple : sur un fichier Word ou Excel (ou tout autre logiciel de bureautique), tenez une liste avec les endroits où vous avez mis des informations, et quelles informations vous avez renseignées. Par exemple, le n° de téléphone de votre boutique que vous avez mis sur votre page Facebook mais aussi sur les pages jaunes.

Ce document vous facilitera la vie quand vous devrez modifier les informations ultérieurement.

2. Inscrivez-vous sur des sites sur lesquels vous n’êtes pas présent: Google My Business, réseaux sociaux, annuaires généralistes ou sectoriels, l’annuaire de votre collectivité (ville, agglomération…), l’association locale de commerçants, l’annuaire de votre fédération professionnelle…

Cela peut-être l’occasion de se fixer un nombre d’inscriptions par semaine dans un esprit de développement commercial.

3. Informez vos clients des éventuels changements d’horaires, de conditions d’accueil ou de conditions de vente.

Etape 2 : gardez le contact avec vos clients et faîtes connaître l’évolution de l’offre

1. Animez votre présence sur les réseaux sociaux en publiant régulièrement des photos mettant en scène votre boutique et vos produits. Faites des vidéos ou des stories.

Pas besoin d’être un professionnel de la mise en scène, utilisez les outils à votre disposition : smartphone, ordinateur… Inspirez-vous des publications d’Instagrameurs pour le cadrage photo ou vidéo, les contenus diffusés ou même les couleurs utilisées.

Simple et efficace pour créer des publications professionnels et adaptés aux formats des réseaux sociaux, vous pouvez utiliser l’outil Canva sur mobile ou sur votre ordinateur.

2. Veillez à tenir informés vos clients sur vos produits ou sur d’éventuelles nouveautés, la mise en place d’un service de drive ou de livraison à domicile, des réductions.

Vous pouvez passer l’information par vos réseaux sociaux, mais vous pouvez également utiliser des méthodes plus classiques : un e-mail, un SMS, une newsletter…

Vous voulez envoyer plusieurs mails en même temps avec un visuel sympa ? Créez un compte et lancez votre première campagne d’emailing sur une plateforme spécialisée comme Mailjet, Sendinblue ou encore Mailchimp.

Etape 3 : développez la vente à distance et le retrait en magasin ou à votre local

Plusieurs solutions sont possibles. Pour choisir la meilleure option, vous allez tenir compte de votre niveau d’urgence (vous voyez court terme ? long terme ?), de votre temps disponible, de vos compétences et de votre équipement :

1. Pour commencer

Développez le retrait de commande : grâce à votre visibilité sur le web, la réservation d’articles en ligne est possible, c’est ce qu’on appelle en général le click & collect.

Vous n’avez pas d’outils numériques ? Il est aussi possible d’organiser un retrait de commandes passées par téléphone ou même par SMS.

Vous pouvez également mettre en place un système de livraison. Pourquoi ne pas organiser des tournées dans votre commune ou votre agglomération ? Vous communiquerez votre planning un peu comme le font les Food trucks ou les épiceries ambulantes ( comme ici par exemple : https://www.vgterrien.com/contact-us ou https://fr-fr.facebook.com/VGTerrien)

« Comment je vais me fais payer ? »

Vous pouvez bien-sûr avoir recours au traditionnel paiement en espèces lors de la récupération ou de la livraison de la commande.

Vous voulez sécuriser le paiement de la commande sans dépenser trop de temps et d’argent ?

Mettez en place une solution de paiement en ligne via votre banque ou par le biais d’applications de paiement par carte bleue comme Lydia ou Paylib. Créez votre lien de paiement sécurisé que vous pourrez communiquer à vos clients par SMS, email ou réseaux sociaux…. Il n’y a pas de frais de démarrage, pas d’abonnement, pas de contrat de vente à distance avec votre banque. Vous payez une commission par transaction.

2. Pour aller plus loin, vendez en ligne :

– Sur une marketplace (une place de marché en français)  :

>>> locale (interrogez votre mairie ou votre collectivité locale, une plateforme locale existe peut-être déjà sur votre territoire comme celle de la ville de Douai (https://www.acheteradouai.fr/) ou de Saint Omer (https://www.achetezenpaysdesaintomer.com/magasins)

>>> nationale voire internationale, notamment lorsqu’elle permet la géolocalisation (pour pouvoir valoriser la proximité avec vos clients) : etsy, Supermano, Balinea, le Bon Coin.

– Inscrivez-vous sur Ecwid pour vendre sur plusieurs plateformes à partir d’une seule. Jusque fin 2020, une offre vous permet de profiter de l’outil gratuitement : suivez ce lien.

Sur les réseaux sociaux : les principaux réseaux que sont Facebook et Instagram proposent désormais la création d’une boutique sur leur site avec une solution de paiement en ligne.

– Vendez sur votre propre boutique en ligne
Et si vous développiez votre propre plateforme de vente ? Concevez votre propre site e-commerce en y inscrivant votre catalogue de produits.

>>> Nous vous conseillons Shopify pour créer votre propre boutique en ligne.

>>> Plusieurs autres solutions existent comme Woocommerce (de WordPress) ou Prestashop.

Les CMS (pour Content Management System) sont des logiciels en ligne grâce auxquels vous pouvez aller très loin dans la personnalisation de votre site et optimiser votre référencement. Les CMS ont l’inconvénient d’être plus difficile à prendre en main.

>>> Les solutions clés en main ont l’avantage d’être faciles à utiliser : un modèle que l’on personnalise avec ses produits, ses photos. Elles ont l’inconvénient d’être limitées en termes de personnalisation et de référencement (c’est-à-dire la visibilité de votre site).

Et voilà, vous connaissez désormais les principales astuces pour développer votre activité grâce au numérique. Des formations existent pour développer vos compétences dans le numérique. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller pour en savoir plus.

Vous pouvez également télécharger le catalogue de nos formations : https://www.bge-hautsdefrance.fr/wp-content/uploads/2020/06/Catalogue_de_formation_bgehdf.pdf